• Unkle.

    C'est James Lavelle, patron du jeune label Mo'Wax, qui eut l'idée de ce collectif. Il souhaitait faire de U.N.K.L.E. un ambitieux mouvement de l'Abstract hip-hop, jeune courant musical. Il réunit alors Tim Goldsworthy, Kudo (du collectif japonais Major Force) et James Lavelle qui produisent entre 1994 et 1997 une série de maxi. De nombreux DJ sont conviés, comme Geoff Barrow de Portishead.

    Le collectif se fait quelque peu oublier, puis réapparaît en 1998 pour la sortie de leur premier album, Psyence Fiction, où Tim Goldsworthy et Kudo ont été remplacés par DJ Shadow. Thom Yorke de Radiohead, Mike D des Beastie Boys et Richard Ashcroft ont participé à l'album.

    En 2004, nouvel album (Never, Never Land), mais cette fois-ci, c'est Richard File qui a pris la place de Shadow. 3D de Massive Attack ainsi que Ian Brown et Josh Homme de Queens of the Stone Age sont conviés. Lavelle fait également participer deux groupes du label : South et The Psychonauts.
    Le genre général est résolument électronique, mais sans particularisation notoire : s'entremèlent au fil des morceaux des ambiances pouvant se rapprocher de la Trance, du Trip-hop ou encore des lyrics résolument Hip-Hop. On notera plusieurs références cinématographiques engagées, dont THX 1138 de George Lucas, ou Orange mécanique, de Stanley Kubrick.
    Leur dernier album War Stories est sorti en  juin 2007 et comporte quelques excellents morceaux.
    Leur site ICI.
    Le clip "Burn My Shadow".


    I burn my tomorrows
    And I stand inside today
    At the edge of the future
    And my dreams all fade away

    I burn my tomorrows
    And I stand inside today
    At the edge of the future
    And my dreams all fade away

    And burn my shadow away
    And burn my shadow away

    Face my destroyer
    I was ambushed by a light
    And you judge me whilst your falling
    This wounded heart will rise

    And burn my shadow away
    And burn my shadow away

    And I see them went to life a la oh
    And I see them went to life a la oh
    And I see them went to life a la oh
    And I see them went to life a la oh

    Burn my shadow

    And I see them went to life a la oh
    And I see them went to life a la oh

    Oh burn my shadow

    And I see them went to life a la oh

    Away

    And burn my shadow away
    Oh how I loved you

  • Tiefschwarz.

    Au rayon electro-house, le duo allemand Tiefschwarz fait clairement partie des valeurs sûres d’une scène en plein renouveau. Aussi bien DJ que producteurs, les frères Schwarz se sont déjà attaqués à une petite centaine de remixes, comme ceux de Cassius, de The Rapture, de Kelis, de Chikinki qui se sont tous transformés en véritables bombes pour dance-floor alors qu’ils en sont déjà à trois albums, le dernier en date étant Eat Books.
    Leur Myspace ICI.
    Le clip"Wait and see".
     



  • Beatsteaks

    Aus Deutschland, Peter Baumann, Stefan Hircher, Alexander Rosswaag und Bernd Kurtzke forme le groupe  Beatsteaks depuis 1995.
    Déjà 5 albums à leur actif,
    •1997?:  48/49
    •  1999: Launched
    •  2002: Living Targets
    •  2004: Smack Smash
    •  2007: Limbo Messiah

    Sex Pistols ne sont pas loin.
    Leur site ici.






     
     
     
    Jane became insane
    Nanananana Nanananana
    Jane became insane
    Nanananana Nanananana

    She's a high class fellow
    There's something about her that you don't understand
    She's got me revved up and ready to go
    She got everything under control
    She got everything under control, control, control

    See her
    Now she starts to undress
    With a smile that you will never forget
    Coming down with a clash to connect
    She was out now she's up for success
    Watch this
    Nananananana Nanananana

    I'm a high class fellow
    There's something about me that you don't understand
    I got you revved up and ready to go (to go)
    I got everything under control, control, control

    It's gonna hit me (hope i die before i collapse)
    It's gonna hit me (hope i die before i collapse)
    It's gonna hit me (hope i die before i collapse)
    It's gonna hit me (hope i die before i collapse)

    Jane became insane

    There she goes again

    She got everything under control, control, control

    See her
    Now she starts to undress
    With a smile that you will never forget
    Coming down with a clash to connect
    She was out now she's up for success
    Jane became insane
    Nanananana Nanananana
    Ohh, Jane became insane
    Nanananana Nanananana

  • MSTRKRFT

    Oufti, ça faisait longtemps que j'ai plus alimenté ce blog.
    Mais voilà, tout arrive a qui sait attendre.
    Mstrkrft : Ce groupe est né des cendres de Death From Above et a pris la direction des dancefloor. Influencé par Daft Punk, Mstrkrft (prononcer Master Craft).est un groupe extraverti aux influences funkies.
    Surfant sur une nouvelle vague électro, MSTRKRFT sort un premier album en 2007 en Europe, The Looks, où les voix passées au Vocoder côtoient des claps à profusion, de la basse virulente ou encore des claviers bien ancrés dans l’esprit des années 80. Le duo a visiblement été marqué par ces belles années : on pense à tout l’univers des robots (Stars Wars, The Transformers, K-2000...). Le groupe qualifie cet album de « collection de singles » dont le but est de faire danser les dancefloors.
    On commence par un petit clip assez hot.Embarrassé

    Et un deuxième, un remix de MSTRKRFT pour Metric.



    Monster hospital, can you please release me?
    You hold my hands down, I've been bad.
    You hold my arms down, I've been bad.
    I've been bad, I've been bad.
    I fought the war but the war won Monster movie,
    Daddy Warbucks up against Bobby Fuller
    And he beat him hands down
    Lead in the head Put a little lead in his head.
    I fought the war but the war won't stop for the love of god.
    I fought the war but the war won

    Moi qui croyait qu' elle voulait se faire un mur.Clin d'oeil